Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RDV sur le nouveau blog : http://maman-styliste.fr

Noël n'est pas bien loin, alors ce lundi, nous allons parler jouets ! Tu fais une overdose après les catalogues découpés, les lettres au Papa Noël, les emballages cadeaux, le montage des jouets et... le rangement ? Courage, car pour tenir ma bonne résolution d'un débat chaque lundi, il me faut toute ta motivation !

Il y a deux mois, alors que je songeais à une cage de foot interactive pour Nénette, fan de "ballon, ballon, ballooooon" autant que de "bébé, bébé, bébéééé" – rassures-toi, son vocabulaire s'élargit de jour en jour, cette semaine nous avons eu droit à "gâteau", "bateau" et « cocottes », ça change un peu de disque – une question s'est posée : « Est-ce une bonne idée de lui acheter ce – soit-disant - jeu de garçon ? »

Personnellement, je ne me suis pas interrogée mais Chéri se sentait gêné de lui "imposer" un jeu de garçon « parce que c'est une fille » ou de se faire tout simplement plaisir à lui mais pas à elle. Que toutes les mamans qui ont déjà acheté un jouet, juste parce qu'elles l'auraient adoré petites, lèvent la main ! Si tu es au travail ou dans le bus, tu as le droit de t'abstenir, sinon, lève la très haut et assume. Youhouuu, moi aussi, je l'ai fait !

Pour en revenir au débat du jour, je connais plusieurs papas, eux, qui refusent que leurs fils jouent avec des poupons ou qu'ils aient une cuisinière, juste parce que : « les garçons ne jouent pas à la dînette ou à la poupée ». De mon côté, je pense qu'il faut accepter de proposer à nos enfants tous les jeux qui peuvent les aider à se développer ou à appréhender leur vie d'enfant.

- Les garçons à la cuisine, je suis pour ! D'abord parce que ça se passe comme ça à la maison, merci Chéri, les plus grands chefs sont des hommes et ensuite, parce qu'aux dernières nouvelles, nous avons tous besoins de manger pour survivre. Alors pourquoi refuser une cuisinière et une dînette à un petit garçon ? De plus, ces jeux aident l'enfant à préciser ses gestes et à se familiariser avec les objets : que de bons côtés !

- Un poupon pour un garçon, pourquoi pas ? Même principe, je pense que le poupon aide l'enfant à s'approprier les gestes du quotidien que l'on fait sur lui. Nénette a par exemple compris le pot en l'utilisant avec son poupon.

- La poussette ? J'ai croisé plusieurs petits garçons avec des poussettes dans la rue, ce que l'on ne voyait pas avant et ils avaient l'air de s'éclater.

- Vive les footballeuses françaises ! Je suis donc pour les cages de foot pour les filles, mais aussi les pistolets à eau ou encore les établis de bricolage... Il faut bien savoir se débrouiller dans la vie.

A la maison, il est clair que c'est fifillesland. Beaux poupons, cuisinière en bois rose, lit de poupée... Mais aussi Playmobils, ballon, circuits de voiture et Mega Bloks. Et moi, ce que j'adore, ce sont les versions féminisées ou masculinisées comme dans le prêt-à-porter : des détails, des motifs et des tons qui font plus garçons ou plus filles. Car même si les activités peuvent être similaires, les goûts, eux, ont le droit d'être différents; non ? De toute façon, bébé sait montrer ce qu'il aime ou pas, n'est-ce pas ? Là, des tas d'exemples te reviennent en tête, du jeté de petits pois aux coups de pied sur la table à langer, en passant par les cris au rayon lingerie du Printemps.

Alors, chez toi, ça se passe comment à la maison ? Les jeux, c'est plutôt guerre des sexes ou mélange de genres ? Débattons !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour ou contre, filles et garçons, à chacun ses jouets ? Un lundi, un débat.
Pour ou contre, filles et garçons, à chacun ses jouets ? Un lundi, un débat.Pour ou contre, filles et garçons, à chacun ses jouets ? Un lundi, un débat.

Mon premier poupon Câlin Ciel, Corolle / Tut Tut Bolides, mon garage éducatif, Vtech / Cuisine Picnik Duo, Janod

Tag(s) : #Le débat du lundi
macaron-redactrices-rose-300px Suivez-moi sur Hellocoton