Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'était la conclusion de mon article « Petites histoires de périnée » : il fallait s'attaquer aux abdos pour finir de retrouver une forme olympique. Je n'ai pas trop à me plaindre, j'ai évité les méchants kilos qui restent agrippés, même une fois bébé arrivé mais côté sport, ce n'est vraiment pas ma passion.

Heureusement que ma Super Sage-femme est là pour me motiver ou m'ordonner gentiment de faire mes exercices entre les séances de rééducations abdominales. La première semaine, je n'ai absolument rien fait... La faute aux vacances ! Surtout, je ne savais pas trop quand prendre le temps de les faire. Pas le courage de me lever plus tôt, plus le courage le soir, pas le temps pendant les petites siestes de Nénette mini Princesse. Comme très souvent, je pensais qu'il me fallait un moment de tranquillité pour les faire – très rares avec ma mini Pile éclectique.

Dans ces moments où je crois que ce n'est pas possible : pas possible de faire un trajet de deux heures en voiture sans pleurs, pas possible de manger un plat chaud, pas possible d'aller à la médiathèque pour flâner, pas possible de voir un film entier... Je me raisonne et je me dis qu'il faut faire confiance à ma fille, ne pas avoir d'a priori.

La deuxième semaine, je me suis lancée ! « Nénette, ce matin, nous allons faire de la gym ! Abdos Party ! On se motive ! » Voilà comment nous avons installé un rituel de plus, des rituels que nous adorons. Nous nous installons côte à côte et la partie de rigolade commence. Sourire majestueux de mini Princesse qui s'éclate en regardant mes pieds faire du pédalo, qui essaye de faire de même, je lui attrape les siens pour la faire participer, elle s'étonne de m'entendre compter jusqu'à 50. J'ai réussi à trouver le temps pour faire mes exercices, et pour moi, c'est une victoire. Pour du sport plus haut niveau, on n'est pas encore prêtes toutes les deux mais quand ma Sage-femme me délivrera mon passeport pour des horizons plus lointains, on testera la Gym poussette, la gym avec bébé et autres... Je vous raconterai tout cela bientôt. A 6 mois, elle aime ces grands moments de complicité, j'ai compris qu'il ne fallait pas hésiter à tester des activités abandonnées jusqu'alors et qu'il faut y croire. Je ne dis pas que ça l'amusera encore dans quelques semaines mais tant que ça marche... Et un, et deux, et trois...

Et comment se terminent nos séances ? Par une bonne petite sieste bien sûr ! Et vous, avez-vous réussi à trouver le temps pour faire du sport ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Abdos party ! Un nouveau moment de complicité avec bébé
Tag(s) : #J'ai testé pour vous, #Dans notre vie
macaron-redactrices-rose-300px Suivez-moi sur Hellocoton