Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RDV sur le nouveau blog :https://isadora-delarose.fr/

Le 16 septembre, l'émission Les Maternelles a abordé un sujet essentiel de la vie de famille : "Pas de place en crèche, toute la famille trinque". Une des conclusions était que seulement 10% des familles obtenaient une place en crèche et que 90% des ménages restants étaient frustrés. Même si la formule était maladroite - la crèche n'est pas le premier choix pour tous - j'aurais pu faire partie des mamans frustrées mais alors ultra-frustrées !

Il y a encore 3 mois, j'aurais pu me rouler par terre et supplier pour obtenir le pass magique sauf que je suis trop timide j'ai ma fierté... J'ai donc fait une demande officielle et j'ai reçu une réponse très officielle aussi : NON. J'aurais pu garder ma Nénette mini-Princesse à la maison jusqu'à son entrée en maternelle ou même jusqu'à ses 18 ans juste pour qu'elle n'aille pas chez une assistante maternelle.

J'avais peur, tellement peur. Car, si une assistante maternelle passe par là, toi qui me lis, honnêtement : Aimes-tu changer les couches piégées d'un enfant qui n'est pas le tien ? Supportes-tu les pleurs, les cris stridents ? Gardes-tu ton calme face à une catapulte de purée ? Et tant d'autres questions primordiales pour lesquelles j'aurais pu me transformer en Spy-Mum, biberon géolocalisé, sac à langer détecteur de mouvements et sucette micro-caméra.

La crèche me rassurait : plusieurs personnes travaillant ensemble, se relayant en cas de fatigue, ayant un œil les unes sur les autres et un cadre adapté, un peu comme une fourmilière version Babyland, organisée et dynamique. Seulement, la crèche n'était plus une option et 9 mois étaient passés. Une seule solution, la mani-fe-station une assistante maternelle.

Je l'ai trouvée, du premier coup. Pour une angoissée des "nounous" me direz-vous, surprenant. C'était elle, jeune, dynamique, professionnelle, au fait de tout ce qui concerne la petite enfance. Ok, j'ai un peu triché ( bouuuuh ) car elle travaillait en crèche avant d'être elle-même maman. Mais voilà, je suis convaincue. J'aime les cris de joie de la nouvelle petite copine de Nénette à notre arrivée, j'aime qu'elles aient de l'espace pour jouer toutes les deux sans que d'autres enfants ne les chahutent, j'aime les découvrir en train de danser lorsque je reviens. J'aime finalement que " Nounou " Cloé ne s'occupent que d'elles deux. J'aime la poussette double et le partage. J'aime l'ordre dans cet appartement, la propreté et la qualité des jouets. J'aime la bonne humeur qu'il règne. J'aime que chacune ait un espace pour dormir. J'aime choisir ce que Nénette mange, même si ce sont souvent des petits pots, au moins ils sont bio. J'aime pouvoir introduire ce que je veux, à notre rythme. J'aime ce petit confort, prolongement de la maison. Je ne dis pas que la crèche n'est pas bien mais maintenant, je ne dis plus que l'assistante maternelle est moins bien. Ce qui me fait dire qu'avant, j'étais pour la crèche, mais ça, c'était avant... Avant Nounou Cloé.

Et vous, quels sont vos témoignages ? Vos bonnes expériences, vos mauvaises ? Comment avez-vous choisi votre mode de garde ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Avant j'étais pour la crèche mais ça, c'était avant !
ArticlepubliéSobusygirls-rouge
Tag(s) : #Dans notre vie
macaron-redactrices-rose-300px Suivez-moi sur Hellocoton