Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui c'est un coup de gueule que je voudrais pousser! Pour tous, un bébé, c'est l'innocence même, c'est un petit être à protéger et à "élever", c'est-à-dire à faire grandir correctement. Dans notre société où suffisamment de jeunes - et même moins jeunes - ont des problèmes alimentaires, d'anorexie ou de boulimie, pourquoi toujours parler à bébé de ses "grosses" joues, de ses "bonnes" cuisses ou au contraire de son aspect crevette.

Tout commence généralement avec les échographies. Pour moi, j'ai eu droit du premier trimestre au derniers jours à "Ouuuuh petit bébé, c'est limite!" Euh, on parle de mon bébé là... C'est justement un peu "limite" de parler de lui comme ça. Car déjà dans le ventre, votre bébé a une courbe qui le suit, qui définit s'il est petit ou grand, s'il fait parti de la moyenne avec un très poétique pourcentage qui s'accroche à lui et qu'il va garder une fois arrivé parmi vous. Mais chers gynécologues, connaissez-vous les familles de ces bébés? On a beau leur dire qu'on ne craint pas de faire un géant au vu de nos familles, ils l'oublient au bout de 3 secondes.

La première chose que l'on fait, une fois que bébé a quitté le ventre de sa maman, c'est de le peser. Pour le coup, j'étais bien fière qu'on m'annonce un magnifique 2 kilos 555 quand on me prédisait une pitchoune de 2 kilos 100 à 37 sa. Mon bébé n'était pas si mal dans mon bidou et aurait pu y rester tranquillou.

Mais l'aventure ne s'arrête pas là car en sortant de la maternité, bien souvent, on vous oriente vers une PMI pour peser votre bébé et c'est reparti, un coup bébé n'a pas assez grossi et on vous ressort ce fameux "c'est limite" que vous aviez tant apprécié enceinte ou la fois suivante, bébé a trop grossi... de quoi vous faire tourner la tête.

Puis les gens vous sortent des: "Oh les grosses joues, qu'est ce qu'elle te donne ta maman à manger, des steaks?" Alors que votre choupette, sur son carnet de santé est toujours sur la courbe basse, celle qui la suit tout le temps, que vous en bavez pour la faire manger et qu'elle a juste de JOLIES joues. Ou comme Amandine, maman d'un petit garçon de 4 mois et demi à qui on sort presque qu'il est maigrichon alors qu'il a fort bon appétit. Les gens ne réflechissent pas combien on prend ces remarques à coeur car tout repose sur nous.

Je voudrais donc dire LAISSEZ NOS BEBES TRANQUILLES et nous aussi par la même occasion car nos bouts de chou sont bien plus instinctifs que nous et savent ce dont ils ont besoin. Et enfin, ne croyez-vous pas qu'avec ce discours sur le poids, c'est au berceau qu'on commence à mettre dans la tête de nos enfants des complexes? En tout cas, on ne m'y reprendra plus, je me bouche les oreilles et par la même occasion, celles de ma fille. Qu'on ne lui sorte plus des "petite", "grosse", "pas assez grosse", "limite", elle est juste belle, merci! Chères futures mamans, ne vous laissez pas faire!

Les déjà mamans, qu'en pensez-vous?

Mon amour

Mon amour

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Dans notre vie
macaron-redactrices-rose-300px Suivez-moi sur Hellocoton