Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme je vous l'ai déjà raconté, j'ai été hospitalisée 10 jours avant que mon accouchement ne soit déclenché. Mais voilà comment ça s'est passé: Je suis allée à la maternité pour une deuxième écho de contrôle suite à celle du troisième trimestre et après de multiples hésitations de la part de la gynécologue et un second avis, on m'a dit que je restais sur place. Hop hop hop, en quelques minutes, vous vous retrouvez dans une chambre, sans valise car vous n'étiez venue qu'avec votre sac à main, bien sûr.

Les journées sont trèèèèèèèèèèès longues dans une maternité sans avoir accouché, sans être malade, avec des monitoring qui commencent à 6h du matin et les horaires de repas décalés. Voici quelques petites astuces pour ne pas se retrouver démunie dans ce cas.

Règle n°1: De faim, tu ne te laisseras pas mourir!

Quand vous êtes hospitalisée, sans être "malade" mais juste enceinte, vous avez faim! Ben oui, rien de plus normal. Tenir de 18h30, heure du souper jusqu'à 8h du matin car on attend que votre monitoring soit terminé, c'est une séance de torture, enceinte. Sans compter les plateaux immangeables... Le mini frigo de ma table de chevet m'a sauvé. Donc, prévoir boissons et de quoi grignoter sur votre liste de course du troisième trimestre de grossesse et mettez tout ça de côté pour éviter à votre chéri de courir non stop pendant que vous êtes bloquée à l'hôpital.

Règle n°2: Dormir, on ne m'empêchera pas!

Si vous craignez le bruit, prévoir des boules quiès car tant que votre bébé n'est pas là, autant se reposer et ne pas être réveillée par les pleurs des autres bébés. Si vous craignez la lumière, prévoir une grande serviette roulée à mettre sous la porte de votre chambre, car la lumière du couloir reste allumée toute la nuit. Personnellement, c'est ce dernier point qui m'empêchait de dormir.

Règle n°3: L'ennui ne me guettera pas!

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle sur le remboursement du forfait télévision. Dans ma maternité, la télévision coûtait plus de 5 euros par jour, j'étais bien contente d'être remboursée en quasi-totalité. Autant, après avoir accouché, entre bébé et les visites, vous n'en aurez pas besoin, autant avant, les journées vous sembleront bien longues sans.

Règle n°4: Le laissé aller, ce n'est pas pour moi!

Il est bien utile d'avoir prévu une liste descriptive du vanity dont vous aurez besoin à l'hôpital ou d'avoir déjà tout mis en double dans votre trousse de toilette. Lâchez un homme dans une salle de bain, il est tout perdu... Il ne s'est jamais maquillé, alors le blush, ça ne lui parle pas trop. Notez la couleur du produit et le nom de la marque pour éviter les trous de mémoire une fois que vous serez loin de chez vous. Bien utile aussi de laisser à porté de main son épilateur ou rasoir quand on n'a pas eu le temps de faire la dernière séance d'esthéticienne avant le départ à la maternité. Chéri n'aura plus qu'à l'ajouter à vos affaires.

Règle n°5: Non non, je ne me retrouverai pas qu'avec du linge sale dans ma valise!

Bon, alors là, c'est le pire! Quand chéri doit trouver vos vêtements dans vos placards, dans la panière à linge et doit tout laver. Je vous conseille donc d'avoir un petit sac avec pyjama, soutien-gorge, lot de culottes, chaussettes, chaussons, 1 t-shirt, 1 leggings de grossesse, 1 gilet, 1 serviette, toujours propres dès le début du troisième trimestre. Quand vous serez plus proche du terme, vous transformerez ce sac de sauvetage en valise mais au moins, vous n'aurez pas de mauvaises surprises! Et essayez de faire tourner les lessives régulièrement.

Règle n°6: Le stress, pas pour moi!

Le meilleur déstressant dans ces moments-là, c'est de se mettre dans sa bulle avec son bébé et ne pas penser au lieu où on est. Pour vous aider dans cette quête de zénitude, prévoyez de quoi écouter de la musique, avec ou sans casque. Je garde un bon souvenir de mes douches chaudes en fin de journée, avec de la musique et quelques pas de danse pour se remotiver ou des moments calmes au doux son de mon iphone et bébé qui faisait des vagues.

Règle n°7: Des souvenirs, tu garderas!

Ce n'est pas parce qu'on est à l'hôpital qu'il faut oublier de prendre les dernière photos de votre bidou, les dernières vidéos de votre ventre en mouvement. Comme je n'avais pas pu faire de séance photos de grossesse, on s'est improvisé un shooting avec chéri dans le parc de la maternité et heureusement! L'appareil photo doit dons toujours être dans vos affaires.

Voilà, futures petites mamans, tout se passera bien, même si ces moments restent éprouvants. Je vous fais de gros bisous d'encouragement. D'autres idées celles qui sont passées par là?

Quand le lit d'hôpital devient ton meilleur ami ou ton meilleur ennemis...

Quand le lit d'hôpital devient ton meilleur ami ou ton meilleur ennemis...

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Dans notre vie
macaron-redactrices-rose-300px Suivez-moi sur Hellocoton