Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui ne s'est pas déjà dit: "Et s'il y en avait deux"? Soit avec envie pour certaines, soit avec crainte pour d'autres. Maud va vous raconter sa première grossesse qui, en plus d'être inattendue mais très bien accueillie, s'est révélée être gémellaire. Elle a 29 ans, est infirmière et maman de trois enfants: Jules et Léo (5 ans et 1/2) et Rose (4 mois). Le papa, lui, a 32 ans, technicien en radiologie... et il a sacrément bien assuré, vous allez voir.

1/ Comment vous a-t-on annoncé qu'il n'y avait pas un mais deux bébés?

J’ai passé trois échographies avant que l’on voit qu’il s’agissait de jumeaux. A la première, à 6 SA, on voyait le petit sac bien en place. A la deuxième, on a entendu le cœur, tout allait bien. Arrive ensuite l'écho des 12 sa. Alors que l'écho est quasiment fini et que tout se passe bien, le gynécologue tourne sa sonde sur le côté de mon ventre car le bébé bouge trop et il n'arrive pas à finir les mesures. Et là il s’arrête, et me dit qu’il y quelque chose qu’il n’avait pas vu … un deuxième bébé!!!! Des jumeaux!!!

2/ Votre réaction?

Le choc, je n'en revenais pas, je me suis effondrée, prise de panique. Mille questions m’envahissaient, dont, tout simplement: Comment vais-je faire avec 2 bébés??? Et à l'inverse, mon mari, tout sourire, a accueilli cette nouvelle sans angoisse. Il était heureux! Il m'a fallu tout de même quelques jours pour accepter ce double cadeau mais j'ai gardé mes angoisses jusqu'à la naissance... Jusqu'à ce que je sois certaine que tout aille bien.

3/ Pourriez-vous nous dire quelles sont les différences entre une grossesse gémellaire et une grossesse "normale"?

Mes deux grossesses ont été effectivement très différentes. Une grossesse gémellaire engendre beaucoup de stress avec des nausées très fortes qui m'ont valu une hospitalisation pour réhydratation, une très grosse fatigue et un risque de prématurité. A cela s'est ajouté une amniosynthèse à 6 mois de grossesse pour suspicion de trisomie. Beaucoup d'angoisses et de peurs. Heureusement, j'ai pu compter sur mon mari à chaque instant, il a été d'un énorme soutien. Ma 2e grossesse, a été beaucoup plus sereine avec au final un magnifique cadeau, une poupée!

4/ L'accouchement pour vos jumeaux?

Contre toute attente, je n'ai eu aucune contraction pendant toute la grossesse et je suis arrivée jusqu'à 38 sa. Mon gynécologue a alors tenté un déclenchement qui s’est fini en césarienne car mon col ne s’ouvrait pas. Mais j'étais préparée à cette césarienne, tellement fréquente en cas de grossesse gémellaire. En revanche, l'après césarienne a été difficile avec beaucoup de douleurs et une grosse fatigue, surtout avec deux bébés. Encore une fois, mon mari a été super présent.

5/ Comment s'est passé le retour à la maison avec deux bébés?

Le retour s’est bien passé, mon mari était là tout le 1er mois et on se répartissait les taches, les biberons, les changes … Les débuts sont toujours un peu difficiles, mes 2 garçons ont eu des coliques et un RGO - Reflux gastro œsophagien, pour savoir ce que c'est, voir témoignage par ici - mais une fois ces désagréments réglés, ils ont été des bébés super sympa.

6/ La différence entre avoir deux bébés en même temps et un seul bébé à gérer?

La grosse différence c’est le temps consacré a chaque bébé, dans le cas des jumeaux, mon temps était compter. J’avais un programme précis pour la journée avec les 14 biberons, les bains, les 14 changes, les courses, le ménage … le temps est passé si vite que je n'ai pas eu le temps d’en profiter. Pour ma fille, j'ai pu apprécier le temps qui m'était donné et je lui en ai consacré un maximum. Je l'ai câlinée, dorlotée, j'ai pris le temps pour tout, certainement essayant de me rattraper en faisant tout ce que je n'avais pas pu faire avec mes deux ainés. Tout ce qui m'avait terriblement manqué.

Après, techniquement, avec des jumeaux, on est bloqué pour pas mal de choses. La logistique n’e st pas la même, le matériel très encombrant et on réfléchit à deux fois avant de sortir seule avec eux. Par exemple, faire les courses devient vite le parcours du combattant.

7/ Que voudriez-vous dire aux futures mamans qui viennent d'apprendre qu'elles attendent des jumeaux?

Que c’est une expérience hors du commun, unique et surtout MAGNIFIQUE ! Les débuts sont parfois difficiles, il faut être organisée puis plus ils grandissent plus ça devient facile. Je pense que d'être jumeaux est un atout et une force. Ils ont une relation unique, hors du commun, ils s'aiment et se comprennent en un un regard. Ils sont complices, copains, frères... ils se complètent l'un et l'autre. Et de notre côté, c’est le double de bonheur, le double d’amour, le double de joie.

Merci Maud et un gros bisou à petite Rose, rencontrée à la maternité pendant mon hospitalisation en fin de grossesse.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tag(s) : #Dans notre vie
macaron-redactrices-rose-300px Suivez-moi sur Hellocoton